A l’heure des commémorations 2017 !

Aux Souvenirs des Déportés ou encore pour la Fête du Travail, Vivons notre village s’engage pour les périodes de commémorations du printemps 2017 !

Bien que les commémorations se soient sensiblement clairsemées au niveau de la fréquentation ces dernières années, le Groupe Vivons notre Village s’associe toujours aux cérémonies officielles.

Des rendez-vous  bien suivis et soutenus par la  présence des représentants des différentes associations de notre village. La population et leurs élus s’associent  aussi à chaque fois à ces célébrations.

Quelques images de la cérémonie du 30 avril 2017, commémorant le souvenir des déportés.

Quelques images de la cérémonie du 1er Mai 2017, célébrant la fête du travail.

 

Sans oublier d’aller voter ce dimanche 7 mai et de nous rejoindre le 8 mai à 10h pour les commémorations de l’Armistice 1945 sur la Place de la Mairie 😉

Bien à vous – Vos conseillers Vivons notre Village

François Hallaf et Sylvie Verbreugh

Publicités

Participation citoyenne : la gendarmerie présente le dispositif aux élus

Réunis à la mairie de Marquillies le 27 février 2017, les conseillers municipaux ont pu découvrir « la participation citoyenne » (plus connue sous l’ancien nom de « Voisins vigilants »). Objectif :associer les habitant(e)s à la protection de leur quartier, leur rue, leur commune.

Promesse de campagne de Vivons notre Village, le protocole « Participation citoyenne » a encore récemment fait ses preuves à Aubers.  Un des habitants, participant au protocole, ayant contribué par son signalement à la Gendarmerie à l’arrestation de voleurs.

A la Mairie de Marquillies, le Capitaine Lecoq a présenté le dispositif de « Participation Citoyenne ». Il s’agit d’un réseau d’habitant(e)s volontaires, formés par les forces de sécurité, et  habilités à prévenir la Gendarmerie s’ils observent des agissements et/ou  véhicules suspects.

L’objectif étant par l’entraide et la coopération de proximité d’améliorer le sentiment de sécurité.  Il permet aussi aux forces de l’ordre d’avoir une réactivité plus forte en cas d’intervention.

Jamais d’intervention directe

Les habitant(e)s volontaires sont formés. Droits et limites de leur mission sont clairement énoncés. Les référents n’interviennent jamais eux-mêmes en cas d’infraction ou de comportement suspect. Ils signalent seulement à la Gendarmerie les faits observés.

Des faits, des faits… et rien que des faits

Pour les volontaires du protocole « Participation citoyenne », il est demandé  de renseigner sur des FAITS, et non pas sur des personnes nommément désignées. Il est également demandé d’observer les faits, et non pas surveiller ou de patrouiller. La Participation Citoyenne est complémentaire de l’action habituelle de la gendarmerie, non là pour la remplacer.

Des conseils de prévention

Formés pour leur rôle de référents, les habitant(e)s voloantaires contribuent à valoriser l’action de la gendarmerie et ses conseils préventifs. Ils sont tenus informés dans le cadre de la prévention de proximité. Enfin, ils participent aux réflexions visant à améliorer la sureté de leurs lieux de vie: quartiers,  rues et communes.

Nous espérons que la question de ce protocole sera débattue de nouveau lors d’un prochain conseil municipal. Nous ne manquerons pas de signaler ce sujet de discussion à l’ordre du jour.

Bien à vous – l’équipe Vivons notre Village

Mairie : l’extension de trop !

Lors du dernier Conseil Municipal du 19 décembre 2016, l’équipe majoritaire a fait voter son projet d’extension de Mairie. Une opinion  nullement partagée par notre liste. On vous dit tout !

Un projet enfin voté (mais pas souhaité) !

Oui, il faut le dire… cette mairie étendue, l’équipe majoritaire avait engagé des sommes dédiés aux études préparatoires depuis son élection en 2014. Et malgré ces sommes engagés, aucune priorité n’avait clairement été votée par le conseil. Étonnant ?

Mairie, Commerce ou Ecole… La question a été posée à chaque conseil, sans priorité donnée jusqu’au 19 décembre 2016. « On écarte aucun projet »  qu’ils disaient (mais on finance une étude pour la mairie en aparté).  « Les électeurs ont approuvé ce choix par leur vote vers notre liste en 2014« . Espérons-le, car vu les dépenses nous repartons pour quelques années. Le vote n’a pas été franc… seulement 13 voix POUR sur 19 contre le vote d’habitude unanime et encadré de la majorité. La belle époque d’Agir Ensemble  s’éloignerait-elle mois après mois ?

580 000€ de moins pour Marquillies !

Oui, c’est le prix de l’extension de Mairie, qui sera en grande partie financée par la commune. Qu’aurions-nous pu faire avec tout cela ? Rénover une école, construire un local à loyer modéré pour un commerçant, réhabiliter les préfabriqués vétustes…  Mais au contraire, vous aurez le luxe de venir cherchez vos tickets de cantine et autres papiers administratif avec 250m² de recul ! Wouaaaahhh !

Une fréquentation forte ?

Depuis 2014, nous avions souhaité qu’une étude de fréquentation de la Mairie, (les visites, le nombre de mariage et cérémonies diverses) soit réalisée pour voir si le besoin réel des capacités d’accueil devait être revu. Toujours rien à l’horizon. Merci la gestion responsable, sérieuse et expérimentée d’une équipe déjà 4 fois réélue. Une équipe dans sa 22e année de mandat, qui a choisi de ponctionner 6000€ dans la poche des Marquillois(es) en augmentant les impôts de 1%, tout oubliant pendant quelques années de régulariser le fonds de compensation de la TVA. Champagne les amis ! 

Allez après toutes ces bonnes nouvelles pour le contribuable 2017, on vous invite à retrouver le compte-rendu (non censuré) de Vivons notre Village. Belle et heureuse année à Marquillies, toujours à vos côtés.

Bien à vous – L’équipe Vivons notre Village

voeux-2017-publication

Finances : une démission qui pose question

Le dernier conseil municipal s’est tenu le 17 octobre 2016. L’occasion de faire un point sur les affaires de la commune, et procéder à l’élection du nouvel adjoint aux finances, suite au départ de M.Yves Lefrancq. Explications.

 Une révision du Plan Local d’Urbanisme

imageJusqu’au prochain conseil municipal, les élus sont invités à réfléchir aux axes et projets de développement du village à inscrire dans le PLU², qui entrera en vigueur d’ici 2019. Parmi les propositions que nous avons déjà appuyées: préserver le carré central de verdure au cœur du village d’un développement urbain. Nous avons même proposé d’en transformer une partie sous forme de jardins partagés… Une réflexion qui sera poursuivie et portée par Vivons notre village. Les premières propositions à faire connaître à la Métropole Européene de Lille seront formulées en 2017. Une enquête publique sera également conduite à partir de l’été 2017. Découvrez d’autres propositions dans le compte rendu rédigé par Vivons notre village.

La priorité des « grands travaux » toujours en question

La Mairie de Marquillies Une question récurrente à chaque conseil, quelle est la priorité de l’équipe majoritaire pour ses travaux du mandat ? École, Mairie, Médiathèque ?  Il semblerait que l’idée de la médiathèque soit maintenant abandonnée au profit de la seule mairie. Un projet que nous ne soutenons toujours pas… L’école a des besoins prioritaires et fondamentaux !

Des délibérations prises (mais déjà caduques)

interrogationAu passage, François Hallaf et Sylvie Verbreugh ont noté que certaines délibérations proposées par l’ordre du jour n’avaient pas lieu d’être présentées aux élus communaux. Ce qui fut le cas pour la taxe de séjour. Le conseil pouvait contester sous trois mois sur l’amputation du montant de cette taxe du budget communal à la MEL, aujourd’hui en charge de la compétence Tourisme. Avec un courrier envoyé en date du 5 juillet, et un conseil réuni le 17 octobre… faisons le calcul. Cela fait 3 mois et 12 jours… Quelle contestation aurait été possible alors ?

Presque évincé de la commission d’appels d’offres

Les conseillers municipaux de Vivons notre Village
Sylvie Verbreugh et François Hallaf, les conseillers VNV

Cette commission en charge d’étudier l’attribution des marchés par la commune a été renouvelée (du fait de la démission de notre collègue Yves Lefrancq). Une commission pour laquelle François Hallaf, notre représentant, s’est retrouvé parfois seul membre présent, et pour des projets portés par l’équipe majoritaire. Lors du renouvellement, l’équipe majoritaire a tout simplement proposé d’y inscrire trois membre de son camp. Étonnant quand on sait que cette assemblée doit y faire figurer toutes les sensibilités du conseil. Nous n’avons pas manqué de le faire savoir et de rectifier le tir !

Trois changements chez les élus du conseil !

20161017_204404A la suite de la démission de M.Yves Lefrancq, notre collègue Dominique Dhennin a été élu Adjoint aux finances de la commune. Toute l’équipe Vivons notre village lui souhaite ses meilleurs voeux de réussite dans une mission si stratégique en ces temps de disette pour les collectivités.

M.Léonard Kouekam a été désigné Conseillers Délégué à la Communication (en remplacement de M.Dhennin occupant précédemment ce poste). Toute l’équipe Vivons notre village lui souhaite ses meilleurs voeux de réussite.

Enfin, le départ de M.Lefrancq remplacé par l’arrivée d’une nouvelle élu du groupe « Agir Ensemble », Mme Aline Liberge. Toute l’équipe Vivons notre village lui souhaite ses meilleurs vœux de réussite.

La démission qui pose question

M.Lefrancq s’est longuement expliqué dans les colonnes de la Voix du Nord sur les raisons de sa démission. Projets stagnants, absences de réponse, manque de réactivité et rapidité… Peut-on y voir une première forme de dissension. Nous ressentons qu’un groupe à deux vitesses, avec des projets et visions différentes, se dessine au cœur même de la majorité.

Il y a malgré tout une forme de courage dans le choix de M.Lefrancq, celui de faire valoir son attachement à ses idées plutôt qu’à une logique de groupe. Nous tenions à le remercier de son action pour la commune et lui souhaitons bonne route !

Découvrir le compte-rendu du dernier conseil municipal

Bien à vous – l’équipe Vivons notre village

Un budget 2016 en recherche d’économies !

Réuni le Jeudi 31 mars à la Mairie, le Conseil Municipal a adopté le budget 2016.  Vos conseillers François Hallaf et Sylvie Verbreugh ont choisi d’apporter des propositions concrètes pour réaliser des économies plus directes pour la commune ! La balle est aujourd’hui dans le camp de la majorité.VNV Infos

Énergies et Communications : une gestion difficile en 2015

Le budget de la communication reste élevé en 2015 ( + de 10 000 €). Malgré une recherche d’économies annoncée, on estime du côté de la majorité que ce prix reste correcte. Pour autant, l’annonce est faite qu’aucun abus n’est détecté dans ce domaine (étude des appels, des consommations des agents…).

Tout comme le budget de l’énergie qui a bondi sur 2015. L’explication est due à des arriérés de factures de l’année précédente (2014) qui ont été intégrés dans le budget 2015. La dépense actuelle de 75 000€ en 2015 a était reconduite pour 2016, malgré l’annonce faite d’une gestion qui sera désormais sans arriérés de facture. En espérant que mécaniquement ce budget sera revue à la baisse, nous serons présents au rendez-vous budgétaire 2017 pour observer les résultats de l’année en cours sur ce poste.

Des premières pistes de travail

Sylvie Verbreugh et François Hallaf, les conseillers VNV

François Hallaf n’a pas démérité pour apporter des solutions très directes, notamment sur le plan de l’énergie. Parmi les solutions exposées, réduire le temps d’éclairage du village,  choisir d’installer dans nos lampadaires des éclairages LED, mettre en place des chauffages  plus économiques à l’école, sensibiliser les bâtiments communaux et leurs locataires à aux économies d’énergies…  « L’économie serait immédiate pour la commune et soulagerait nos finances » précise François Hallaf.

Une imposition qui reste fixe

L’équipe majoritaire a renoncé à son engagement d’augmenter les taux d’imposition progressivement chaque année pour compenser la baisse des dotations de l’Etat. Une décision que Vivons notre Village a salué, en rappelant que seul notre groupe avait désavoué cette augmentation l’année dernière.  Les taux resteront au même niveau pour 2016.

Des projets en manque de démocratie !

Parmi les projets de travaux 2016 concernant la réfection des bâtiments communaux (Chapelles, la Poste…), les discussions ont rapidement tourné vers la création future d’un city-stade (130 000€) situé sur le terrain de schiste rouge sur les Rue de la Bourse / Rue du Moulin. Si notre groupe a souligné le caractère méritoire de cette initiative pour la jeunesse et les familles, il en est moins sur la question de la conduite et gestion de  ce projet. Ce projet annoncé aux vœux 2016 n’a fait l’objet d’aucun vote en commission travaux ou même d’une information au conseil municipal.

Des subventions aux associations rendues (enfin) publiques

Association logoUne réflexion de l’ensemble de la Commissions Culture et Animations a débouché sur de nouveaux critères d’attributions des subventions des associations.  Vivons notre Village a demandé à ce que nous puissions en débattre publiquement, à l’inverse du dernier conseil municipal s’étant terminé à huis clos, évacuant les services de presse et le public venu assisté à la séance de décembre 2015.

Envie de plus d’informations ? Découvrez le Compte rendu complet de Vivons notre Village de ce Conseil Municipal du 31 mars 2016.

2016 : Des vœux en cérémonies à Marquillies

Pluie de bons voeux pour 2016 ce samedi 9 janvier 2016 à Marquillies. Prés de 250 marquilloises et marquillois ont participé au rassemblement organisé par la Municipalité pour présenter ses Voeux 2016. L’occasion aussi de d’aborder les projets passé, présent et futurs de la commune.

La cérémonie des voeux 2016 à Marquillies

Une vie marquilloise bien remplie en 2015

Pour l’occasion, un diaporama retraçant les différents événements marquants de la vie municipale marquilloise a été réalisé.  Quelques minutes de vidéos qui prouvent bien que le tissu associatif et social est à l’initiative de bon nombre d’activité tout au long de l’année. « Marquillies en fêtes », « Les Barbouilleux », ‘L’ASC Ste Geneviève », « L’USM’, « Marqui-team »; « L’Harmonie Municipale »… et bien d’autres encore participent et organisent bon nombre des manifestations qui rythment la vie de Marquillies.

La Mairie de Marquillies

Des projets à venir pour Marquillies

Parmi les projet présentés par M. le Maire, un futur city-stade prés de l’école, une étude pour l’extension de mairie, de nouveaux ralentisseurs et stationnements rue Jean Jaurés,   un projet de raccord au haut-débit d’ici 2016-2017 par la société Orange, et une action engagé pour sauvegarder la poste de Marquillies.

Un city-stade pas encore voté !

M.  le Maire a ensuite pris la parole pour présenter quelques projets, dont le fameux city-stade qui sera situé sur le terrain de schiste derrière le skatepark aux alentours de l’école. Une  annonce qui en a surpris plus d’un, citoyen comme élu, car aucun vote n’a été engagé ou même soumis au conseil municipal. Il s’agit d’un projet engageant tout de même quelques sommes financières.

Exemple d’un city-stade (photo non contractuelle pour le projet marquillois)

Bien que le projet est une bonne initiative pour les jeunes et le sport au village, nous nous posons tout de même une question: a quoi servent donc les conseils municipaux dans ce cas, si les décisions sont prises sans le reste des élus ? Plus dangereux encore, pourquoi avoir fait la morale au groupe Vivons notre Village sur les compte-rendus des commissions que nous faisions paraître, au titre que ces documents « ne reflétaient pas la décision publique finale, tant que celle-ci n’était pas sanctionnée par un vote du conseil municipal « . La théorie de l’arroseur arrosé, vous connaissez ?

Étude pour la Mairie / Voirie pour Jean Jaurés

Fronton RF de la Mairie
Le fronton République Française de la Mairie de Marquillies

Au programme de l’année 2016, la poursuite de l’étude lancée pour l’extension de la Mairie de Marquillies. Un projet nullement soutenu par Vivons notre village. Une rencontre avec l’équipe municipale de Fromelles devrait avoir lieu pour mieux comprendre les problématiques rencontrées lors de l’extension de leur mairie. Un petit mot a été laissée pour les projets de l’école, par principe dirons-nous !

De même que pour les commerces, vu comme des « éléments moteurs du village » mais pour lequel la commune doit interroger la Métropole pour savoir comment ou plutôt comment ne pas les aider. Mais ou allons-nous encore avec ces réflexions ? A quand une boulangerie ? Au prochain mandat ? Pourquoi ne pas engager le dialogue avec le groupe La Poste (le bâtiment appartenant à la commune) pour redynamiser ce quartier central du village avec de nouveaux commerçants ? Créons-y les infrastructures du futur plutôt qu’une mairie étendue !

radar-pédagogique
Jusqu’à 92km/h enregistré sur rue Jean Jaurés

Du côté de la rue Jean Jaurés, le radar pédagogique a bien montré que la vitesse était excessive sur cet axe reliant Hantay à Marquillies. Jusqu’à 92km/h enregistré. La municipalité, accompagné de la MEL propose d’installer des plateaux « raisonnablement » surélevés, ainsi que de nouveaux emplacement de stationnement pour faire ralentir les usagers. Une consultation des riverains sera organisé pour mieux prendre en compte les spécificités du terrain.

Le Haut débit à Marquillies

Alors que les Weppes font figure de terres sinistrées sur la carte des reséaux, une bonne nouvelle semble enfin faire surface. La Metropole Européenne de Lille  a placé en priorité notre territoire pour un équipement en haut débit d’ici les années 2016-2017. Ces aménagements seront réalisés par la société Orange.

Sauvons la Poste de Marquillies

Alors que le groupe La Poste s’apprête à réduire le volume horaire de la poste de Marquillies (de 24 à 18h), la municipalité a réitéré son engagement envers ce service public de proximité, aux compétences plus que légitimes et utiles pour les citoyens, les associations, les commerçants… En moyenne, 369 personnes se rendent à la Poste chaque semaine, l’activité y est toujours constante et animée. Nous vous invitons à compléter notre pétition en ligne. Nous enverrons nos signatures à l’envoi final de la municipalité.

Bien à vous – le groupe Vivons notre village qui vous souhaite tous ses meilleurs vœux de santé, bonheur et réussite pour la nouvelle année qui débute. A tous, une bonne année 2016 !

L'équipe Vivons notre village toujours mobilisée
L’équipe Vivons notre village toujours mobilisée

Une équipe, Des compétences à votre service !